Installer un poêle à bois : comment bien choisir ?

Publié le : 04 juin 20213 mins de lecture

Les poêles à bois sont en plein essor en France, et cet engouement s’explique notamment par les prix du carburant qui n’ont cessé de fluctuer depuis 2015 après une forte hausse, mais aussi en raison de son caractère écologique. De plus, diverses subventions aux énergies renouvelables fournies par le gouvernement encouragent l’installation de ce type de chauffage, ce qui contribue à optimiser l’efficacité énergétique d’une maison.

Choisir selon la puissance et le rendement

L’efficacité du poêle est le rapport entre l’énergie produite par le poêle et l’énergie consommée. Quand on dit que les poêles à bois ont un rendement élevé, cela signifie que la perte entre l’énergie consommée et la chaleur produite est minime, le rendement de 85% est excellent. N’oubliez pas que l’efficacité des poêles ne va pas accéder à 100%, car les combustions ne sont pas complètes. Il faut faire le choix d’un petit cuiseur qui fonctionnera à pleine vitesse qu’un grand qui n’utilisera pas toute sa capacité. En effet, en mode partiel, le poêle perd la qualité de la combustion et consomme plus de bois. Il est important que l’air circule bien pour que la chaleur puisse utiliser tout l’espace. Faites donc attention aux espaces avec beaucoup de portes et des murs épais. Les poêles sont généralement en fonte ou en acier. Ensuite, grâce à son poids, les fontes offrent l’avantage de garder les chaleurs plus amplement avec des chaleurs égaux du poêle lui-même.

Choisir selon la méthode de distribution de chaleur

Les poêles à bois peuvent distribuer la chaleur de plusieurs manières. La diffusion par convection consiste dans le fait que les poêles à bois produisent de l’air chaud, qui est distribué dans d’autres pièces au moyen de tuyaux. L’utilisation de ce type de transmission rend l’appareil plus rapide et plus sensible. La diffusion des radiations fournit un chauffage à basse température, qui est transféré à des matériaux tels que la paroi du poêle, mais aussi le cadre et les murs, qui restituent ensuite la chaleur à la pièce chauffée. Les poêles à foyer fermé fournissent une chaleur propre avec un minimum de combustibles et réduisent ainsi les émissions de polluants.

Choisir selon la taille de votre foyer

La taille de la cheminée détermine la taille des bûches et indirectement le prix du bois, car plus le bois est court, plus il est cher. La taille de la cheminée déterminera également l’autonomie du corps de chauffe de 5 à 12 heures. Il est préférable d’avoir un feu régulier dans une petite cheminée qu’un feu au ralenti dans une grande cheminée. Dépend d’une bonne combustion et donc des performances et de la pollution. Une grande cheminée à foyer ouvert crée de la suie, de la saleté et obstrue les tuyaux.

Plan du site